Jean-Pierre Belmon (le petit Baptiste des Enfants du paradis) nous a quitté

Ce matin, à 08h15, Jean-Pierre Belmon est parti rejoindre ceux et celles des Enfants du paradis qui l’ont précédé.

Jean-Pierre Belmon c’était le petit Baptiste, le fils de Nathalie (Maria Casarès) et Baptiste (Jean-Louis Barrault) dans le film de Marcel Carné d’après un scénario de Jacques Prévert (sorti en 1945).

– MIS A JOUR –

Les obsèques de Jean-Pierre Belmon ont eu lieu le Mardi 6 Décembre à Cheveuge dans les Ardennes(08) à 10h30.

La même année  Jean-Pierre Belmon jouera également le rôle du petit Tristan dans le film de Serge de PolignyLa Fiancée des ténèbres.

On le voit notamment dans cette scène au coté de Fernand Charpin (immortalisé au cinéma dans la trilogie marseillaise de Pagnol dans le rôle de Panisse).

Puis nous perdons sa trace jusqu’à aujourd’hui.

C’est à Neufchateau qu’il a terminé sa vie à l’âge de 74 ans.

En hommage, voici quelques captures écrans tirées des Enfants du paradis (Pathé).

Jean-Pierre Belmon apparaît au détour d’une scène dans la deuxième partie du film (« L’Homme blanc ») dans les coulisses des « Funambules », le théâtre dans lequel Baptiste triomphe dans la pantomime Chand d’habits.

Il se trouve sur le siège du cocher et assiste à la scène entre Le Marchand d’habits (joué par Pierre Renoir) et Nathalie (Maria Casarès).

C’est à la fin de cette scène que Nathalie se tourne vers lui, le prends dans ses bras pour le descendre à terre et lui demande d’aller voir Garance (Arletty).

Un peu plus tard on le retrouve dans sa scène principale du film avec cet échange avec Garance (Arletty).

Garance (Arletty) se prépare à assister dans sa loge (l’avant-scène) à la pantomime Chand d’habits quand il frappe à la porte et lui dit avec simplicité :

J’ai une commission à vous faire. Je suis venu vous dire que nous vivons très heureux tous les trois, maman, papa et moi.

Puis il ajoute :

C’est vrai ce que maman a dit… que vous étiez belle !

Quand je serai grand, je me marierai, et alors, c’est une comme vous que je prendrai…, ou comme maman. S’il y en a bien sur.

Puis il lui demande si elle est mariée et si elle n’a pas de petit garçon. Devant la réponse négative de Garance (Arletty), il ajoute :

T’es toute seule, alors ?

On reverra une dernière fois Jean-Pierre Belmon lorsque Nathalie (Maria Casarès) va confronter son mari Baptiste (Jean-Louis Barrault) et Garance (Arletty) dans une scène très émouvante.

Nathalie (Maria Casarès) le laisse devant la porte de l’hôtel.

Alors qu’elle rentre dans l’hôtel, la caméra reste un très court instant sur lui.

Puis à la fin de la scène suivante lorsque Garance (Arletty) quitte l’hôtel et que Baptiste (Jean-Louis Barrault) lui court après en sortant de l’hôtel on retrouve dans un ultime plan très furtif Jean-Pierre Belmon.

Grâce à la magie du cinéma, Jean-Pierre Belmon sera toujours présent pour les générations de cinéphiles qui continuent à être ému par Les Enfants du paradis, élu « le meilleur film de tous les temps par les critiques en 1995, à l’occasion du centenaire du cinéma. »

Nous présentons nos condoléances à sa fille France, sa famille et ses amis.

Jean-Pierre Belmon et Arletty dans Les Enfants du paradis

Les captures écrans illustrant cet article sont tirés  du DVD édité par Pathé en 2006.

(c) – tous droits réservés PATHE –

 

 

Share

2 Comments

Add Yours
  1. 1
    Gueguen

    J’ai beaucoup aimé « les enfants du paradis », mais j’ai été particulièrement émue par l’interprétation de Jean-Pierre Belmon. Un grand acteur chez ce si petit garçon!

  2. 2
    Lisa

    J’aurais voulu savoir ce que Jean-Pierre Belmon a fait dans sa vie après avoir tourné ces deux films. Qu’est devenu, adulte, l’adorable bambin qu’il fut à l’écran ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.