Exposition Mac Orlan et le cinéma (Seine-et-Marne)

Du 6 novembre 2011 au 1er juillet 2012 a lieu à Saint-Cyr-sur-Morin (Seine-et-Marne 77) une exposition consacrée à l’écrivain Pierre Mac Orlan et ses rapports avec le cinéma : Brume, Ombre et Lumière.

Si Le Quai des Brumes, réalisé par Marcel Carné en 1938, reste certainement l’œuvre de Pierre Mac Orlan la plus connue parmi celles qui ont été adaptées au cinéma, l’écrivain a participé à la création de plusieurs films.

Ses rapports au 7e art étaient pourtant épisodiques et rares mais ont abouti à la réalisation d’œuvres cinématographiques telles que La Bandera, La Tradition de minuit ou bien encore Marguerite et la nuit. Le musée départemental de la-Seine-et-Marne vous propose de découvrir l’attachement qui liait l’écrivain au monde du cinéma à travers une exposition conçue comme une succession de décors de films.

Une programmation culturelle tout public viendra ponctuer cette exposition inédite.

Ainsi, les plus petits pourront assister à une représentation de théâtre d’ombres rappelant les premiers films du cinéma. Leurs aînés seront invités à participer à des ateliers sur la bande son du film et sur les origines du dessin-animé à travers la découverte de jouets optiques : folioscope, zootrope, praxiniscope…

Cette programmation familiale sera complétée par des lectures de contes, un ciné-concert au château de Blandy, un stage de mime ou encore un mini-festival du film. Bien d’autres événements seront à découvrir tout au long de cette exposition, hommage à un grand artiste témoin de la naissance du cinéma.

(Presse)

et

« A mon goût, le cinéma est un art admirable : c’est même le seul art qui puisse rendre notre époque dans la forme expressionniste et simultanéiste, avec tous ses rythmes secrets que la musique a déjà saisis et que l’art d’écrire ne peut rendre car la langue impose un cadre rigide qu’on ne peut disloquer. Le ciné permet de traduire fidèlement la psychologie de notre temps. On pourrait même dire que l’art cinématographique a été trouvé par instinct, afin de doter l’époque de son unique moyen d’expression ».

Réponse de Pierre Mac Orlan à l’enquête de René Clair pour « Théâtre et Comoedia illustré – supplément films », mars 1923.

Ainsi s’exprimait Pierre Mac Orlan sur le cinéma. Lui qui avait voulu être peintre, avait davantage de considération pour les arts de l’image que pour l’écriture, dont il fit pourtant son métier.

Né en 1882, il assista à la naissance du 7ème art, puis à l’apparition du cinéma parlant. Il partagea donc l’enchantement de tous ceux qui furent les témoins de l’essor de l’industrie de l’image animée. Enchantement fixé d’abord sur les films issus de l’expressionnisme allemand (ceux de F. Lang, F. Murnau, G.W. Pabst, K. Grüne), et pour toujours sur le « noir et blanc », le mieux à même de restituer son atmosphère littéraire qualifiée de « fantastique social ».

Ses rapports professionnels avec le cinéma furent pourtant épisodiques et se résument en dix films réellement réalisés, dont deux restent introuvables, et en quelques projets non aboutis, qui s’échelonnent entre 1924 et 1956 : collaborations plus ou moins importantes, qui vont d’adaptations libres de ses romans dans lesquelles il ne prit aucune part ( La tradition de Minuit de R. Richebé en 1939, Marguerite de la nuit de Cl. Autant-Lara en 1956…) jusqu’à l’écriture de scénarios (L’Inhumaine de M. L’Herbier en 1923, Voyage sans espoir de Chr. Jaque en 1943…) … une participation qui resta donc littéraire… et un immense chef d’œuvre du réalisme poétique : « Quai des Brumes » réalisé par M. Carné en 1938.

C’est cette histoire que raconte cette exposition à travers des décors, des extraits de films, des photographies, des éléments d’archives et une scénographie, un programme culturel et des animations très …cinématographiques, jusqu’au 1er juillet 2012.

(presse)

A NE PAS RATER

Le week-end du 28 et 29 janvier 2012 avec la projection de trois films rares d’après des scénarios de Mac Orlan :

SAMEDI 28 JANVIER 2012 : UN APRÈS-MIDI AVEC LE DIABLE

•  14h : Marguerite de la nuit Film fantastique de Claude Autant-Lara, 1955, 128 min.
Une  adaptation de Faust dans un quartier de Paris : Faust se damne pour la belle Nelly, qui part tout droit pour l’Enfer ! Avec Yves Montand dans le rôle du Diable et Michèle Morgan dans celui de Nelly. Décor extraordinaire de Max Douy.

•  16h30 : La tradition de Minuit Film policier de Roger Richebé, 1939, 104 min.
5 personnes, 1 cadavre. Une sorte de « speed dating » d’après-guerre pour un suspens en noir et blanc ! Avec Viviane Romance et Marcel Dalio.

DIMANCHE 29 JANVIER 2012

•  15h :  Visite guidée de l’exposition et projection du film François Villon Film d’André Zwobada, 1945, 84 min. Avec Serge Réggiani (François Villon) dans un de ses tout premiers rôles.

SAMEDI 28 JUILLET 2012 | 22H

CINÉ-CONCERT : Projection de L’Inhumaine De Marcel L’Herbier (1923) avec le Sylvain Kassap quartet au château  de  Blandy-les-Tours.
Nul doute que la projection, dans le cadre grandiose du château de Blandy-les-Tours, de ce film d’avant-garde réalisé par Marcel  L’Herbier en 1924, accompagnée de la  musique composée par Sylvain Kassap et jouée par son célèbre quartet, constituera une soirée inoubliable sous les étoiles d’une belle nuit de juillet ! Munissez-vous de couvertures pour vous installer confortablement dans un transat et partager ce moment de convivialité et de culture.
Avec : Sylvain Kassap, clarinettes, Didier Petit, violoncelle, Hélène Labarrière, contrebasse, Edward Perraud, percussions
Gratuit.

PRATIQUE

Musée départemental de Seine-et-Marne – 17, avenue de La Ferté-sous-Jouarre – 77750 Saint-Cyr-sur-Morin
tél : 01 60 24 46 02 fax : 01 60 24 46 14
mpsm@cg77.fr

Tarifs : 3 € – 2€,

gratuit : moins de 26 ans, bénéficiaires du RSA, de l’API, de l’APA et de la CMU, demandeurs d’emploi , étudiants, victimes de guerre et leur accompagnateur

Liens

La page de l’exposition sur le site de du Conseil général de Seine-et-Marne.

télécharger le PDF de la manifestation (cliquer droit + sauvegarder sous).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.