Marcel Carné, Ciné-Reporter (1929-1934) – La Tour Verte

Marcel Carné , Ciné-Reporter (1929-1934)

Marcel Carné , Ciné-Reporter (1929-1934)

Sortie le 10 mars aux Editions La Tour Verte de notre anthologie des écrits de Marcel Carné lorsqu’il était critique, avant de devenir le cinéaste que vous connaissez.

Un deuxième volume est prévu ultérieurement.

Nous y consacrons donc plusieurs pages spéciales avec la retranscription des articles qui n’ont pas été retenu dans cet ouvrage :

A lire à l’adresse suivante : http://www.marcel-carne.com/carne-et-la-presse/1929-1934/bonus/.

***

Vous pouvez le commander directement sur le site de La Tour Verte (paiement Paypal) : 20 euros Port Compris.

Disponible également dans toutes les bonnes librairies physiques et sur internet.

***

Signalons que nous serons en dédicace au Salon du Livre le vendredi 17 mars entre 14h30 et 17h à Paris.

Pour tout renseignement : www.livreparis.com

QUATRIEME DE COUVERTURE

Avant de devenir réalisateur, Marcel Carné fut journaliste de cinéma. En cette année 2016, cent-dixième anniversaire de sa naissance, et vingt ans après sa mort, découvrez ces textes révélant un jeune Carné passionné par le Septième art, s’échinant à distinguer « ce qui est cinématographique de ce qui ne l’est pas ». Où l’on comprend comment le « môme », comme l’avait surnommé Jean Gabin, a pu devenir « le plus grand des jeunes metteurs en scène », quand Le Quai des Brumes remporta le prix Louis Delluc en 1938.

Les articles rassemblés ici le prouvent : Carné est l’un des « premiers réalisateurs français dont la vocation soit née directement de la cinéphilie ». Du haut de ses vingt-trois ans, comme plus tard les Jeunes Turcs de la Nouvelle Vague, Marcel Carné ne va cesser de célébrer cet art qu’il vénère. Son jugement est toujours juste et souvent visionnaire. .

L’auteur : Marcel Carné (1906-1996) est l’un des plus grands cinéastes français, l’homme à qui l’on doit notamment Drôle de drame, Hôtel du Nord, Le Quai des Brumes,  Le Jour se lève, Les Visiteurs du soir, Les Enfants du Paradis, Terrain vague, Les Tricheurs. Philippe Morisson, qui a réuni ses articles sur le cinéma, communique sa passion pour les films de Marcel Carné à travers un site de référence : www.marcel-carne.com.

Couverture : Marcel Carné vers 1929.
Format : 12, 5 x 19, 5 cm. 496 pages, 16 pages de photographies, broché.
EAN : 9782917819388     Prix : 18,50 €

Cinémagazine du 31 mai 1929

C’est à la suite d’un concours des Meilleures Critiques dont il remporta le premier prix, concours organisé par l’une des principales revues de cinéma de l’époque Cinémagazine, que Marcel Carné débuta sa carrière de critique qui durera cinq ans.

Résultat publié dans le numéro du 31 mai 1929 de Cinémagazine.

***

TABLE DES MATIERES

 

PRÉFACE

AVANT-PROPOS

Marcel Carné, le débineur du cinéma français ?

Existe-t-il vraiment des débineurs du film français ? (Hebdo-Film – n° 42 – 18 octobre 1930)

Des droits de la critique : cartes sur table (Hebdo-Film – n° 32 – 9 août 1930)

CHAPITRE 1

Ce qui est cinématographique de ce qui ne l’est pas (Articles sur le cinématographe)

Dans l’usine aux images, les jeunes (Cinémagazine – n° 23 – 7 juin 1929)

La caméra, personnage du drame (Cinémagazine – n° 28 – 12 juillet 1929)

Caméra, personnage du drame (VU– n° 177 – 5 août 1931)

La comédie américaine (Cinémagazine – n° 29 – 19 juillet 1929)

Rétrospective sur le film policier américain (Cinémagazine – n° 6 – juin 1930)

Vingt ans de film policier (Cinémonde – n° 189 – 2 juin 1932)

Vingt ans de film policier (II) (Cinémonde – n° 190 – 9 juin 1932)

Quand le cinéma descend dans les rues de Paris (Cinémonde – n° 85 – 5 juin 1930)

Quand le cinéma descendra-t-il dans la rue ? (Cinémagazine – n° 11 – novembre 1933)

Le cinéma à la conquête du monde (Cinémagazine – n° 9 – octobre 1930)

L’exotisme au cinéma en marge de l’Exposition coloniale (Cinémagazine – n° 7 – juillet 1931)

Sport et cinéma (Cinémagazine – n°io – octobre 1931)

À la recherche des films perdus (Cinémagazine – n°10 – novembre 1930)

Films de guerre (Cinémagazine – n° 11 – décembre 1930)

Puissance du cinéma (Cinémagazine – n° 3 – mars 1931)

Le Cinéma et le monde (Cinémagazine – n° 11 – novembre 1932)

CHAPITRE 2

Cet art qui fut muet et devint parlant (Articles sur les talkies)

De l’abus qu’entraîne une nouveauté (Cinémagazine – n° 35 – 30 août 1929)

Le film parlant français : une visite aux studios de la Tobis (Cinémagazine – n° 45 – 8 novembre 1929)

De l’internationalité du film parlant (Cinémagazine – n° 48 – 29 novembre 1929)

Le film sonore et le plein air (Cinémonde – n° 98 – 4 septembre 1930)

Comment on réalise un film parlant français (Cinémagazine – n° 7 – juillet 1930)

L’Art qui fut muet : échange entre Marcel Carné et Marcel Lapierre paru dans Hebdo-Film

1 – n° 785 – 14 mars 1931 00

2 – n° 788 – 4 avril 1931 00

CHAPITRE 3

Des bruits rasant le sol (Articles sur la querelle théâtre-film parlant)

Sur un différend qui se prolonge (Hebdo-Film – n° 29 – 19 juillet 1930)

Antoine déchaîné (Hebdo-Film – n° 37 – 13 septembre 1930)

Au fil de l’actualité (Hebdo-Film – n° 793 – 9 mai 1931)

Calomnions, calomnions… Des bruits rasant le sol… (Cinémagazine – n° 9 – septembre 1931)

Manque d’enthousiasme (Le Film Sonore – n° 154 – 25 mars 1933)

CHAPITRE 4

La Sauce ne fait pas le civet (Articles sur la crise en France liée au film parlant)

Le film parlant sera ce qu’on en fera : pour un choix plus intelligent du sujet (Hebdo-Film – n° 35 – 30 août 1930)

Regard sur l’avenir : le metteur en scène est-il amené à disparaître ? (Hebdo-Film – n° 36 – 6 septembre 1930)

Le cinéma de demain : la question des jeunes est indissolublement liée à l’avenir même de la production française (Hebdo-Film – n° 40 – 4 octobre 1930)

On siffle, on siffle : toujours la pauvreté des scénarios (Hebdo-Film – n° 786 – 21 mars 1931)

La célébrité est-elle compatible avec la qualité ? (Hebdo-Film – n° 794 – 16 mai 1931)

La France, fière de son passé (Le Film Sonore – n° 156 – 15 avril 1933)

Épurons, épurons (Le Film Sonore – n° 159 – 6 mai 1933)

Autour du contingentement (Le Film Sonore – n° 179 – 23 septembre 1933)

CHAPITRE 5

Des temps héroïques ou si le parlant n’était venu (Bilan cinématographique des années 1928 à 1932)

Le bilan de la saison passée 1928-1929 (Cinémagazine – n° 37 – 13 septembre 1929)

Sous le signe du « ? » (Hebdo-Film – n° 39 – 27 septembre 1930)

Au seuil de l’année nouvelle (Hebdo-Film – n° 775 / n° 1 – 3 janvier 1931)

En manière de bilan : si le parlant n’était venu (Cinémagazine – n° 6 – juin 1931)

Bilan 1931-1932 (Cinémagazine – n°10 – octobre 1932)

CHAPITRE 6

L’increvable garce (Articles sur la censure)

Censures (Cinémagazine – n° 38 – 20 septembre 1929)

Des rapports des diverses censures entre elles (Hebdo-Film – n° 778 – 24 janvier 1931)

Quand en aurons-nous fini avec l’institution de la rue de Valois ? (Hebdo-Film – n° 784 / n°10 – 7 mars 1931)

Toujours l’increvable garce (Hebdo-Film – n° 789 / n° 15 – 11 avril 1931)

Toujours la censure (Le Film Sonore – n° 161 – 20 mai 1933)

La Banque Némo fermera-t-elle ses guichets ? (Cinémagazine – 3 mai 1934)

CHAPITRE 7

La seule lueur à l’horizon (Articles sur les salles de cinéma)

Un état dans l’état – les salles spécialisées (Cinémagazine – n° 24 – 14 juin 1929)

Soignez la projection, messieurs les directeurs (Hebdo-Film – n° 49 – 6 décembre 1930)

Une Lettre : un projectionniste répond à l’article de Marcel Carné (Hebdo-Film – n° 51 – 20 décembre 1930)

Salles de cinéma (Cinémagazine – n° 5 – mai 1931)

L’activité des clubs de cinéma (Cinémagazine – n° 1 – janvier 1933)

Les écrans français vont-ils servir la propagande fasciste ? (Le Film Sonore – 10 juin 1933)

CHAPITRE 8

Le Mitan… savez-vous c’que c’est ? (Articles où l’on découvre le Carné satiriste et ironique)

Lecture dans les mois qui viennent (Cinémagazine – n° 12 – décembre 1931)

Succès et reflets (Cinémagazine – n° 8 – août 1932)

Les beaux titres de films (Cinémagazine – n° 3 – mars 1934)

Poisson d’avril (Cinémagazine – 19 avril 1934)

L’Arrivée à Paris de la reine du sex-appeal (Cinémagazine – 26 avril 1934)

À la manière de. Nuances. (Cinémagazine – 10 mai 1934)

Quand le milieu cinématographique se mêle au mitan tout court (Cinémagazine – 31 mai 1934)

Sur le chemin de la gloire, histoire vécue par recoupements (Cinémagazine – 21 juin 1934)

CHAPITRE 9

Si le cinéma n’avait pas existé, qu’eût-il fait ? (Articles sur Jacques Feyder et Françoise Rosay)

Critique : Les Nouveaux messieurs de Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 17 – 26 avril 1929)

Une heure avec Madame Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 36 – 6 septembre 1929)

Feyder à Hollywood (Cinémagazine – n° 43 – 25 octobre 1929)

Critique : Le Baiser de Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 4 – avril 1930)

Critique : Le Spectre vert de Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 6 – juin 1930)

Critique : Si L’Empereur savait ça de Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 11 – décembre 1930)

Françoise Rosay, révélation du parlant (Cinémagazine – n° 6 – juin 1931)

L’Amérique et le cinéma américain vus par Jacques Feyder (Cinémagazine – n° 9 – septembre 1931)

Françoise Rosay nous parle des laborieuses vacances de Feyder (Cinémonde – n° 151 – 10 septembre 1931)

Avant son départ pour l’Amérique, Cinémonde a rencontré Jacques Feyder (Cinémonde – n° 169 – 14 janvier 1932)

Un roman, deux films : les deux Atlantide (Pour Vous – n° 188 – 23 juin 1932)

1940 sera un film de fantaisie, nous dit Jacques Feyder, de retour d’Hollywood (Pour Vous – n° 223 – 23 février 1933)

Gros plan : Feyder (Cinémonde – n° 322 – 20 décembre 1934)

APPENDICES

Le billet de Françoise Rosay (Pour Vous – n° 585 – 31 janvier 1940)

Monsieur Feyder par Marcel Carné (Cinémonde – n° 724 – 15 juin 1948)

Cinéma, vieux frère (Aujourd’hui – n° 21 – 30 septembre 1940)

REPÈRES CHRONOLOGIQUES DE MARCEL CARNE

BIBLIOGRAPHIE

REMERCIEMENTS

CREDITS

 

Haut de page

 

Share

4 Trackbacks

  1. […] Marcel Carné, Ciné-Reporter (1929-1934) – La Tour Verte […]

  2. […] la table des matières est disponible ici : marcel-carne.com/carne-et-la-pr… Marcel Carné Ciné-Reporter 1929-1934 (La Tour […]

  3. […] Marcel Carné ciné-reporter (1929-1934) chez La Tour Verte. Plus d’informations ici : marcel-carne.com/carne-et-la-pr… […]

  4. […] Quoiqu’il en soit cet article nous évoque celui de Marcel Carné, lorsqu’il était critique pour Cinémagazine et que nous avons publié dans notre recueil « Marcel Carné, Ciné-reporter 1929-1934 » (cf notre page spéciale ici). […]

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*

*

This site is protected by WP-CopyRightPro