fiche technique


LA FLEUR DE L’AGE (1947)


Fiche Technique

La Fleur de l’âge est Le grand film maudit de Marcel Carné.

En 1937, Jacques Prévert avait écrit un premier scénario, L’Ile des Enfants Perdus, basé sur un fait divers de l’époque. Sur l’île bretonne de Belle-Ile-en-Mer existait une maison d’éducation surveillée pour enfants. Or un jour il y eu une évasion et des touristes et des habitants s’étaient lancés à la poursuite de ces jeunes délinquants avec la police. Jacques Prévert en avait tiré l’un de ses poèmes les plus forts La Chasse à l’Enfant chanté admirablement par Marianne Oswald. Mais la censure les empêcha de mener à bien ce projet qui avait été écrit avec Daniele Darrieux comme actrice principale, et donc avant Drôle de Drame.

Le projet ressurgit après la sortie des Portes de la Nuit en 1946 mais le sort s’acharna sur ce film qui fut interrompu en cours de tournage à cause des intempéries du climat breton et, une fois de plus concernant Carné, faute d’un producteur solide.
Là commence la légende qui entoure ce film car 25 minutes ont été montés à l’époque et les bobines auraient été égarés si l’on en croit ce qu’en dit Carné dans ses mémoires (Ma vie à belles dents, editions de l’Archipel, 1996).

Depuis, plusieurs articles ont écrits, un documentaire tourné, autour de ce tournage et de ces bobines, et nous allons au fur et à mesure mettre en ligne toutes les informations que nous avons pu trouver à ce propos.

Pour l’instant voici déjà la FICHE TECHNIQUE du film :

La Fleur de l’âge

Réalisation et découpage technique : Marcel Carné.
Scénario, adaptation et dialogues : Jacques Prévert.
Assistants metteurs en scène : Lou Bonin, Paul Feyder, Patrice Dally.
Chef Opérateur : Roger Hubert.
Opérateur : René Ribault.
Assistants opérateurs : Adolphe Charlet, Francis Nivoix.
Chef Décorateur : Alexandre Trauner.
Musique : Joseph Kosma.
Ingénieur du son : Antoine Archimbault.
Chef Monteur : Léonide Azar.
Photographe de plateau : Emile Savitry.
Maquilleur : Boris de Fast.
Script : Jeanne Witta.
Producteur : Nicolas Vondas.
Directeur de Production : Michel Koustoff puis Bertrou.
Producteurs associés : Arys Nissoli et Pierre O’Connell.
Arbitres : Claude Jaeger et Boris Prassoloff (l’administrateur d’origine russe dont parle Marcel Carné dans ses mémoires p229 (ed.1996)
Distribution : Gray Films.
Extérieurs : Belle-île-en-Mer.
Tournage : Débute le 28 avril 1947 et s’arrête trois mois plus tard (fin juillet 1947).

Interprètes :
Serge Reggiani (Petit-Louis).
Arletty (Florence).
Anouk Aimée (Barbara).
Julien Carette (« le parisien).
Paul Meurisse (M.Garnier).
Maurice Teynac (Michel Brabant).
Jean Tissier (Toto Lavandier).
Margo Lion (Marie-christine).
Claude Romain (Pierrot).
Martine Carol (Bobette).
Ivan Desny (Olivier).
Pierre Trabaud (Dodoche).
Jean-Roger Caussimon (La chèvre).
Lucien Raimbourg (Poléon).
René Blancard (Le directeur).
San Juan (Trivier).
Jean Lagache (Serge).
Jacques Fonson (Le Chou).
et Jean Bertho, Jean Bellanger, Michel Jourdan

Les renseignements ci-dessus proviennent d’un passionnant article de 37 pages (comprenant en annexes des copies de lettres entre Prévert, Carné et le producteur Vondas) écrit par Carole Aurouet qui revient sur les circonstances et l’échec de ce projet. Ce projet « aura couvert toute la collaboration entre Carné et Prévert (1936 à 1949) pour en sonner définitivement le glas » comme elle le souligne.
Cet article est donc paru dans la revue 1895 n°47 en décembre 2005 sous le titre : « De l’ile des enfants perdus à la Fleur de l’âge : le projet chaotique et mythique de Marcel Carné et Jacques Prévert« . Ce numéro est toujours disponible à l’achat via le site de l’AFRHC (Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma) : http://afrhc.fr/ au prix de 17 euros.

Une bonne partie de cette fiche technique est disponible également dans l’édition Gallimard du scénario de La Fleur de l’Age publiée en 1988 et épuisée.


Haut de page


3 Commentaires

  1. desmonts yann
    Publié le 25 février 2011 à 20 h 34 min | Permalien

    Je suis originaire de Belle Ile et j’y vais tous les étés depuis ma naissance. J’ai lu « La chasse aux enfants » et différents articles sur le pénitencier des enfants. J’étais à Belle Ile durant les dernières années de cet établissement. Je suis allé dernièrement me promener entre ces murs. J’aimerai trouvé d’autres documents et informations, marqué par cette histoire.

  2. Paule Pourtel
    Publié le 6 octobre 2011 à 15 h 55 min | Permalien

    Il y a un documentaire très bien fait de Claudine Bourbigot, Carnets de naufrage.

  3. philippe m.
    Publié le 6 octobre 2011 à 18 h 31 min | Permalien

    Tout à fait. Il est superbe. Nous y avons bien sur consacré une page ici :
    http://www.marcel-carne.com/les-films-de-marcel-carne/les-projets-avortes-de-marcel-carne/1947-la-fleur-de-lage/le-documentaire-sur-la-fleur-de-lage-de-claudine-bourbigot-et-elisabeth-feytit-2004/

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*
*

This site is protected by WP-CopyRightPro