Paulette Dubost dans Hôtel du Nord (1938)

 

l’hommage à Paulette Dubost dans Hôtel du Nord (1938) pour son centenaire le 8 octobre 2010

À la suite de notre post concernant le centenaire de Paulette Dubost sur le blog « Les Amis de Marcel Carné », nous avons décidé de lui rendre hommage à notre façon avec ces quelques captures tirées de ses apparitions dans ce film classique qu’est Hôtel du Nord de Marcel Carné en 1938, il y a donc 72 ans !!

 

Ainsi, Paulette Dubost fête ses 100 ans ce vendredi 8 octobre 2010.

Contrairement à ce qui est annoncé, il semble qu’elle ne soit pas la doyenne des comédiens français, titre qui reviendrait à Yvette Lebon (Zouzou de Marc Allégret en 1934 au côté de Joséphine Baker), qui a fêté ses 100 ans le 14 août dernier.

Quoi qu’il en soit, Paulette Dubost a eu une carrière assez impressionnante.

Jugez-en par vous-même : elle a commencé par une apparition dans Nana de Jean Renoir en 1926, et c’est toujours Jean Renoir qui la fera jouer dans son film le plus connu La Règle du jeu en 1939, où elle joue Lisette, la camériste.

Mais sa carrière qui s’étend sur 85 ans la voit tourner aussi bien aux côtés d’Arletty, Jean Gabin, Danielle Darrieux, que de Catherine Deneuve, Michel Serrault et même Maggie Cheung !

Citons les films Un chien qui rapporte de Jean Choux en 1931, mais aussi La Fête à Henriette de Julien Duvivier en 1952. La même année, elle joue dans Le Plaisir de Max Ophüls.

Mais elle continua à tourner bien après la nouvelle vague, l’occasion de citer Tendre Poulet en 1977 de Philippe de Broca, Le Dernier Métro de François Truffaut en 1980, sans oublier en 1990 Milou en mai de Louis Malle et Augustin, roi du kung-fu d’Anne Fontaine en 1999.

 

Bien sûr, Paulette Dubost n’est pas une star, mais sa présence dans tous ces films nous l’a rendue proche et sa présence attachante. Et quelle gouaille dans Hôtel du Nord où elle est inoubliable !

Elle est l’une des toutes dernières représentantes de tous ces acteurs et actrices « de second plan » qui ont tant apporté au cinéma français d’avant la nouvelle vague.

Ces seconds rôles, ou devrait-on employer le terme de « silhouettes », que certains appellent des acteurs de composition, qui parfois n’avaient qu’une scène dans un film, font le bonheur de tous ceux qui regardent, découvrent et apprécient ces films français d’un autre temps. En effet, ils jouaient juste, ils étaient crédibles immédiatement lorsqu’ils apparaissaient à l’image. Ils avaient très peu de temps pour faire vivre leur personnage et réussissaient à chaque fois.

Certains ont disparu vite, trop vite sans doute, mais ce n’est pas le cas de Paulette Dubost. C’est une chance de l’avoir toujours parmi nous.

Comme nous l’écrivions il y a deux mois sur le post précédemment cité, « le cinéma n’est pas fait que de vedettes, de réalisateurs, de stars mais aussi de machinistes, de costumières, de figurants […] sans qui le cinéma que nous aimons n’existerait pas. Le milieu officiel du cinéma français s’ennoblirait de ne pas l’oublier et de fêter comme il se doit Paulette Dubost. Ou doit-on attendre qu’elle nous quitte pour voir son visage parmi les disparus de l’année lors d’une quelconque nuit des césars ? »

Malheureusement, il semble que le cinéma français est une fois de plus bien ingrat, car aucune manifestation officielle n’est prévue ce jour.

That’s Life ! comme chantait Frank Sinatra


Mais nous ne vous oublions pas, Paulette, et nous sommes nombreux !

Bon anniversaire et à l’année prochaine !

 

Les captures suivantes ont été prises d’après la réédition par MK2 datant d’octobre 2006.

Les extraits des dialogues d’Henri Jeanson proviennent du numéro de L’Avant-Scène n°374 datant d’octobre 1988.

Profitons-en pour remercier Jacques Kermabon de les avoir retranscrits.

 

Plan n°13 – Salle du bistrot, intérieur nuit

Ginette : Hmm, il est mauvais Propro, quand il s’y met… une vraie gale !

Plan n°37 – Plan n°13 – Salle du bistrot, intérieur nuit

Kenel (Andrex) : Vous avez de la chance madame Ginette d’avoir deux maris en un.

Ginette : Oui eh ben au lit c’est différent, y a plus personne.

Prosper (Bernard Blier) : Qu’est-ce qu’elle raconte ?

Ginette : Eh ben je dis qu’au lit y a des moments où j’suis comme veuve !

Plan n°158 – Devant l’hôtel, extérieur jour

Louise (Jeanne Marken) : Eh ben vous ne vous gênez pas vous au moins.

Kenel : Ah ! qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse en haut d’une bagnole ? Faudrait avoir le goût des complications.

Ginette : Au revoir, Propro.

Plan n°201 – Salle du bistro, intérieur jour

Ginette : T’as vu ? le coup de la carafe.

Ginette : Ah, il est tout ce qu’il y a de gentil monsieur Edmond avec Renée. C’est pas naturel. Mais où veut-il en venir ?

 

 

 

Prosper : Elle est chouette ma femme. J’ai tiré un bon numéro quoi… (Le tenancier est joué par André Brunot. N.D.L.R.)

 

Ginette : Tais-toi… Pour un peu, tu me ferais rougir.

Plan n°203 – Salle du bistro, intérieur jour

Ginette : T’as vu le coup de la vaisselle ?

Prosper : Mets pas ton nez dans les affaires des autres. D’ailleurs il est pas le seul à courir après Renée.

Ginette : Il a de la concurrence ?

Prosper : Demande à Kenel, il te renseignera.

Ginette : Kenel ! Ah non mais t’exagères.

Prosper : Mais non, d’ailleurs c’était facile à prévoir, un type qui a pas de femme.

Ginette : Pas de femme, non mais qu’est-ce que t’en sais ?

Ginette : Hein , qu’est-ce que t’en sais ?

Paulette Dubost

LIENS

1 – le site officiel de Paulette Dubost.

2 – le blog des Amis de Paulette Dubost.

3 – Le site filmographique Paulette Dubost d’Alan O’Dinam.

2 Trackbacks

  1. […] Paulette Dubost dans Hôtel du Nord (1938) […]

  2. […] lui avions rendu hommage à l’occasion de son centenaire ici et là à travers son personnage inoubliable de Ginette dans Hôtel du […]

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*

*

This site is protected by WP-CopyRightPro