repères biographiques / filmographie / décorations


Roland Lesaffre (1927-2009)

repères biographiquesfilmographiedécorations

Un sincère remerciement à Roland & Tania Lesaffre qui m’ont confiés ces documents.

Repères Biographiques

Né le 26 juin 1927 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).
Décédé à Paris le 03 février 2009.

7 mai 1956/4 avril 1962 – Marié à l’actrice japonaise Yoko Tani.
Certificat d’Etudes + B.E.
1941/1943 – Camps de Jeunesse et Compagnons de France.
1943/1944 – Maquis de Corrèze, à l’As de Trefle sous les ordres de Hervé Vaujourd, René Jugie et Georges Guingouin, à l’âge de 16 ans.
1944/1949 – Cinq ans de Fusiliers Marins. Quartier Maître Fusiliers. Second Maître de Réserve.
Un an d’Ecole de Fusiliers Marins à l’Ecole de Siroco (Alger).
Sorti 5e de l’Ecole de la Promotion des Fusiliers Marins.
Moniteur d’Education Physique de l’Armée.

Campagnes Militaires :

- Débarquement de France, Algérie, Indochine, Philippines, Pacifique.
– Deux ans sur le croiseur Emile Bertin au P.C. de Commandement de l’Amiral Auboyneau et Thierry d’Argenlieu.
– Un an sur le croiseur Suffren.
– Débarquement en Indochine au Cap St jacques et Plaine des Joncs.
– Libération de Saïgon contre les Japonais, 1945.
– Campagne du Tonkin au côtés du Général Leclerc, 1946.
1945 – A la fin de la guerre, après la bombe d’Hiroshima, reste encore un an avec le croiseur Emile Bertin à aider à rapatrier les Français de la Chine Centrale et de la Chine du Nord.

Titres Littéraires et Artistiques : Services à l’étranger

1955-1986 – Collaborateur auprès du Président de l’Association des Polios de France, Gérard Vée (ancien Ministre).
1956 – Membre du Jury du Festival Cinématographique, Tokyo.
1962 – Membre du Jury de la Chanson Française à Beyrouth.
1963 et 1975- Membre du Jury de la « Rose d’or », Antibes.
1972/1973 – Rédacteur des Revues « Playcinema » et « Eurocinema », Editions du Sénart.

Carriere Artistique

1950 – élève de Maurice Escande et Beatrice Dussane. Prépare le Conservatoire, se présente, malheureusement est recalé. Ses années de guerre comptent pour la limite d’âge ; il se représente et devient l’élève, durant un an, de Maurice ESCANDE.
1950/51 – Joue de nombreuses pièces au théâtre : Compagnie Jean Le Poulain, Compagnie Marcel Herrand et Jean Marchat. Théâtre des Mathurins. En outre : »BARABBAS » de Michel de Ghelderode, « PHILIPPE ROI » de Goudal, « LE RETOUR DE L’ENFANT PRODIGUE » de Gide, du Claudel, etc.
195O – Au cinéma, commence sa carrière avec « JULIETTE ou LA CLEF DES SONGES » de Marcel Carné.

Plusieurs Grands Prix d’Interprétation :

1953 – VENISE + BELGIQUE + BERLIN pour « THERESE RAQUIN », de Marcel Carné.
1954 – AMERIQUE pour « L’AIR DE PARIS », de Marcel Carné.
1954 – Prix Populiste d’interprétation pour « L’AIR DE PARIS ».
1966 – JAPON pour « LA JEUNESSE AUX PIEDS NUS », de Taniguchi.

A travaillé avec notamment les Metteurs en Scene suivants :

Marcel Carné, Jean Gremillon, André Cayatte, Jacques Becker, Luciano Emmer, Alfred Hitchcock, Jean-Pierre Melville, Sacha Guitry, Georges Lampin, Akira Kurosawa, Taniguchi, Edmond-T. Greville, Christian-Jaque, Jean-Paul Le Chanois, Marcel Camus, Henri Decoin, Yves Allegret, Georges Franju, Jean Delannoy, Jean-Charles Tacchella, Michel Lang, Didier Decoin.

Hommages et Retrospectives Divers

1971 – Organisateur du Festival Universitaire International, Tours. (Cinémathèque Française).
1974 – Membre du Jury Prix Léonard de VINCI, avec Juliette Achard, Michèle Morgan et la Princesse Yasmine d’Ouezzan.
1975 – Commissaire Général de l’Ecole Naïve de Peinture du Castillet (Draguignan).
1975 – Le 20 février, invitation à l’Elysée par Monsieur Valéry GISCARD d’ESTAING, Président de la République, comme interprète des films de Marcel Carné.
1976 – Invité d’Honneur de la ville de Tours par le Député-Maire Jean Royer.
1977 – Remplace Henri Langlois, décédé (Cinémathèque Française) au Festival International des 80 ans du Cinéma. – Tours 1977 + Nice 1977. etc
1977 – Organisateur du Festival International Universitaire.
1977 – Hommage Cinématographique par la ville de Nice : Jacques Médecin.
1977 – Invité d’Honneur avec l’écrivain Didier Decoin, près du St Siège, Rome. Film « La Bible », de Marcel Carné.
1979 – Fondateur du Musée Cinématographique de Marcel Carné à Boston, sous l’égide de Mesdames Reagan, Kennedy, Housen.
1979 – 3 juillet, le ministre de la culture, J.Ph Lecat, remet le Prix du Film Fantastique – Hollywood 1979 – à « LA MERVEILLEUSE VISITE » de Marcel Carné, où j’étais l’interprète principal.
1981 – Invité par le Gouvernement américain et les Universités : Hommages BOSTON, NEW YORK, MAISON BLANCHE
1984 – Désigné comme porte-drapeau des Comédiens Combattants sous la Présidence du Président de la République François Mitterand, pour le 40e anniversaire du débarquement allié en Normandie, en présence de la Reine d’Angleterre et de Ronald Reagan – 6 juin 1984-. Plus toutes cérémonies officielles jusqu’en 1989.
1984 – Porte-drapeau – Hommage à l’Arc de Triomphe – 18 septembre 1984.
1984 – Porte-drapeau à Verdun, désigné par le Secrétariat d’Etat – 22 septembre 1984.
1985 – Le 22 octobre 1985, invité par Monsieur François Mitterrand, Président de la République, au Palais de l’Elysée, aux côtés de Marcel Carné et Christian-Jaque.
1952 à 90 – Porte-drapeau des comédiens combattants.
1991 – Invitation par le Président de la République Italienne pour les David di Donatello. 1er juin 1991.


Haut de page



Filmographie de Roland Lesaffre

1949 – LA MARIE DU PORT, de Marcel Carné, avec Jean Gabin, Nicole Courcel, Carette, Roland Lesaffre, Blanchette Brunoy. Primé à Cannes, 1949.
1950 – L’ETRANGE MADAME X, de Jean Grémillon, avec Michèle Morgan, Henri Vidal, Maurice Escande, Roland Alexandre et Roland Lesaffre.
1950 – JULIETTE OU LA CLE DES SONGES, de Marcel Carné, avec Gérard Philipe, Suzanne Cloutier, Yves Robert, Jean-Roger Caussimon et Roland Lesaffre. Primé à Cannes, 1950.
1951 – NOUS SOMMES TOUS DES ASSASSINS, de André Cayatte, avec Raymond Pellegrin, Mouloudji, Roland Lesaffre et Balpêtré. Primé à Cannes, 1951.
1951 – CASQUE D’OR, de Jacques Becker, avec Simone Signoret, Serge Reggiani, Claude Dauphin, Roland Lesaffre, Raymond Bussières.
1952 – L’AMOUR D’UNE FEMME, de Jean Grémillon, avec Micheline Presle, Massimo Girotti, Roland Lesaffre, Julien Carette, Gaby Morlay et Marc Cassot. Primé à San Sebastian.
1952 – THERESE RAQUIN, de Marcel Carné, avec Simone Signoret, Raf Vallone, Roland Lesaffre, Jacques Duby, Sylvie, Maria-Pia Casilio. Grand Prix Venise 1953. Roland Lesaffre, Prix de Belgique + Prix interprétation 1953 (+ Meilleur film étranger Hollywood 1954). Prix interprétation Festival San Sebastien et Taormina.
1952 – PARIS EST TOUJOURS PARIS, de Luciano Emmer, avec Aldo Fabrizzi et Roland Lesaffre. Meilleur film étranger 1953.
1953 – L’AIR DE PARIS, de Marcel Carné, avec Arletty, Jean Gabin, Roland Lesaffre, Marie Daêms, Folco Lulli, Maria-Pia Casilio, Jean Parédès, Simone Paris et Ave Ninchi Primé Venise 1954 + Prix d’interprétation Jean Gabin, Venise 1954. Roland Lesaffre : Prix Populiste 1954 + Prix d’interprétation Japon 1954.- Médaille d’Argent Festival Moscou, 1955.
1953 – QUAND TU LIRAS CETTE LETTRE, de Jean-Pierre Melville, avec Juliette Greco, Philippe Lemaire, Roland Lesaffre, Daniel Cauchy.
1954 – TO CATCH A THIEF (LA MAIN AU COLLET), d’Alfred Hitchcock, avec Grace Kelly, Cary Grant, Roland Lesaffre, Charles Vanel, Brigitte Auber et Georgette Anys. Meilleur film Hollywood 1955.
1954 – NAVIGATION MARCHANDE, documentaire de Georges Franju, avec Roland Lesaffre.
1955 – SI PARIS M’ETAIT CONTE, de Sacha Guitry, avec Michèle Morgan, Jean Marais, Roland Lesaffre, etc. Présenté à l’Opéra au Président de la République.
1956 – CRIME ET CHATIMENT, de Georges Lampin, avec Jean Gabin, Marina Vlady, Robert Hossein, Bernard Blier, Roland Lesaffre, René Havard et Albert Rémi. Sélectionné Moscou 1957.
1956 – SOUPÇONS, de Pierre Billon, avec Roland Lesaffre, Anne Vernon, Frank Villard, Dora Doli.
1956 – LA JEUNESSE AUX PIEDS NUS, de Taniguchi (Tokyo), avec Roland Lesaffre, Yoko Tani et Tatouya Nakadar. Primé Japon 1957, comme meilleur film 1957.
1956 – LA LOI DES RUES, de Ralph Habib, avec Raymond Pellegrin, Sylvana Pampanini, Roland Lesaffre, Jean-Louis Trintignant, Lino Ventura.
1957 – MEFIEZ-VOUS FILLETTES, de Yves Allégret, avec Robert Hossein, Antonella Lualdi, Roland Lesaffre, Pierre Mondy, Gérard Oury et Jacqueline Porel.
1957 – FILOUS et Cie, de Tony Saytor, avec Roland Lesaffre, Sophie Desmarets, Marie Daèms, Jean Parédès.
1957 – LA BONNE TISANE, de Hervé Bromberger, avec Raymond Pellegrin, Roland Lesaffre, Madeleine Robinson, Bernard Blier, Estella Blain, Jacques Fabbri et Henri Vilbert.
1958 – LES TRICHEURS, de Marcel Carné, avec Roland Lesaffre, Pascale Petit, Jacques Charrier, Laurent Terzieff, Jean-Paul Belmondo, Andréa Parizy et Dany Saval. Grand Prix du Cinéma 1958 + Prix du meilleur film français 1958 et 5 Grands Prix Internationaux.
1958 – PARIS C’EST L’AMOUR, de Walter Kapps, avec Roland Lesaffre, Armand Mestral, Danièle Godet.
1959 – LE 7e JOUR de St MALO, de Paul Mesnier, avec Roland Lesaffre, Annie Andrea, Alan Scott, René Kolldhéhoff et Servilange. Grand Prix des Réseaux de la France Combattante. Primé par l’Association des Camps de Neuengamme, 1987.
1960 – TERRAIN VAGUE, de Marcel Carné, avec Roland Lesaffre, Danièle Gaubert, Denise Vernac, Georges Wilson et Dominique Davray. Sélection Amérique.
1960 – SURPRISE-PARTIE CHEZ Mme AZAIS, film TV d’André Leroux, avec Roland Lesaffre et Dinan.
1960 – LA FETE ESPAGNOLE, de Jean-Jacques Vierne, avec Roland Lesaffre, Peter Van Eyck, Daliah Lavi et Anne-Marie Coffinet. Sélection Amérique – Primé Festivals Pays de l’Est.
1961 – LES MENTEURS, d’Edmond-T. Gréville, avec Dawn Adams, Jean Servais, Francis Blanche, Roland Lesaffre, Claude Brasseur et Anne-Marie Coffinet.
1961 – LA FILLE DES TARTARES, de Remigio Del Grosso, avec Roland Lesaffre, Yoko Tani, Akim Tamiroff, Ettore Manni. Masque d’Argent, Rome 1962.
1962 – L’ACCIDENT, d’Edmond -T. Gréville, avec Roland Lesaffre, Magali Noé!, Georges Rivière, Danick Patisson.
1962 – DU MOURON POUR LES PETITS OISEAUX, de Marcel Carné, avec Dany Saval, Paul Meurisse, Roland Lesaffre, Suzy Delair, Jean Richard, Jeanne Fusier-Gir, Suzanne Gabriello, Dany Logan et Robert Dalban.
1963 – LE BLUFFEUR, de Sergio Gobbi, avec Roland Lesaffre, Dany Carrel, Paul Guers, Félix Marten. Festival Venise 1963.
1963 – LES PARIAS DE LA GLOIRE, d’Henri Decoin, avec Curd Jurgens, Roland Lesaffre, Folco Lulli, Maurice Ronet et Germain Cobos.
1964 – PERIL AU PARADIS, d’Edmond-T. Gréville, avec Roland Lesaffre, Armand Mestral, Dario Moreno et Sophie Hardy.
1964 – L’ETRANGE AUTO-STOPPEUSE, de Jean Darcy et Raoul André, avec Roland Lesaffre, Sophie Hardy, Georges Marchai.
1964 – LE TUEUR A GAGES, Telefilm de Rene Lucot et Frederic Dard, avec Roland Lesaffre, Eddie Constantine, Philippe Clay. 1965 – TROIS CHAMBRES A MANHATTAN, de Marcel Carné, avec Annie Girardot, Maurice Ronet, Roland Lesaffre, Otto E. Hasse Gabriele Ferzetti, Geneviève Page et Robert de Niro. Prix Venise 1966.
1965 – LES SURVIVANTS, de Dominique Genée – Boileau-Narcejac (Films TV), avec Roland Lesaffre, Frédéric de Pasquale, Catherine Diamant.
1965 – L’OR DU DUC, de Jacques Baratier, avec Danielle Darrieux, Claude Rich, Pierre Brasseur, Roland Lesaffre, Jacques Dufilho …
1965 – PAS DE PANIQUE, de Sergio Gobbi, avec Pierre Brasseur, Roland Lesaffre, Alain Barrière, Pierre Massimi.
1966 – 2 + 5 MISSIONE HYDRA, de Pietro Francisci, avec Eleonora Ruffo, Kirk Morris, Roland Lesaffre et Anthony Freeman. Sélection Film Fantastique 1966 + Taormina 1967.
1966 – ALLO POLICE !, de Dominique Genée (Film TV), avec Roland Lesaffre, Guy Tréjean, Georgette Anys.
1967 – LES JEUNES LOUPS, de Marcel Carné, avec Roland Lesaffre, Haydie Politoff, Christian Hay, Yves Beneyton et Bernard Dhéran.
1967 – LE BAL DES VOYOUS, de Jean-Claude Dague et Jacques Robin, avec Roland Lesaffre, Jean-Claude Bercq, Michel Le Royer, Dona Michèle.
1968 – LES ENFANTS DE CAIN, de René Jolivet, avec Roland Lesaffre, Hans Meyer et Nancy Holloway.
1968 – TRAQUENARDS, de Jean-François Davy, avec Roland Lesaffre, Anna Gaël et Hans Meyer.
1968 – MAITRES CHIENS, de Christian-Jaque, avec Paule Noëlle, Pierre Rousseau et Roland Lesaffre. Prix du meilleur film français sur la Gendarmerie.
1968 – CONTES DU CHAT PERCHE, d’Arien Papazian – Marcel Aymé. (TV) avec Roland Lesaffre et Françoise Arnaud.
1969 – LE BOURGEOIS GENTIL’MEC, de Raoul André, avec Francis Blanche, Jean Lefèvre, Annie Cordy, Darry-Cowl, Roland Lesaffre et Georges Géret.
1969 – LOVE LIFE IN LUXEMBOURG, de Frank Apprédéris, avec Roland Lesaffre, Véra Belmont, Pierre Schneider, Sabine Sur..
1969 – KISS, de Jean Le Vitte, avec Roland Lesaffre, Christine Fersen, Rellys.
1970 – MADAME ETES-VOUS LIBRE ? de Jean-Paul Le Chanois. (TV) avec Roland Lesaffre, Denise Fabre, Michel Coluche, Yves Vincent et Nicole Garcia.
1970 – LES COUPS POUR RIEN, de Pierre Lambert, avec Roland Lesaffre, Pierre Brice, Yanti Sommer. Sélection Afrique Noire 1971.
1970 – LE MUR DE L’ATLANTIQUE, de Marcel Camus, avec Bourvil, Peter Mac Enery, Sophie Desmarets, Jean Poiret, Roland Lesaffre et René Kolldéhoff.
1971 – LES ASSASSINS DE L’ORDRE, de Marcel Carné, avec Jacques Brel, Catherine Rouvel, Roland Lesaffre, Charles Denner, Michel Lonsdale, Didier Haudepin et Françoise Giret. Prix de la Critique, Moscou 1971 + Palme d’Argent Moscou 1971 + 4 Grands Prix, Pays de l’Est 1972.
1972 – EUGENE SUE, de Jacques Nahum. (TV) avec Roland Lesaffre, Bernard Verley, Claudine Coster.
1973 – SIX HOMMES MORTS, de Jacques Nahum, (TV), avec Roland Lesaffre, Jacques Duby, Pierre Vernier, Roger Van Hool.
1973 – LA MERVEILLEUSE VISITE, de Marcel Carné, avec Roland Lesaffre, Gilles Kohler, Mary Marquet, Deborah Berger, Tania Busselier, Jacques Debary, Lucien Barjon et Jean-Pierre Castaldi. Festivals d’Italie, Los Angeles, Pays de l’Est. Prix du meilleur film poétique – Prix de la Critique. France. Grand Prix du Film Fantastique. Hollywood 1979.
1974 – LE QUAI DE L’ETRANGLEUR, de Boramy Tioulong. (TV) avec Roland Lesaffre, Daniel Gélin, Jean-Paul Zehnacker et Tania Busselier.
1975 – IL FAUT VIVRE DANGEREUSEMENT, de Claude Makovski, avec Annie Girardot, Sydne-Rome, Claude Brasseur, Roland Lesaffre, Mylène Demongeot et Roger Blin.
1976 – LA BIBLE, Collaboration au Documentaire Long Métrage « LA BIBLE », avec Marcel Carné, auprès du Vatican et des Eglises de Sicile et Sardaigne, en tant que Directeur de Production. Prix de l’Office Catholique et Prix Oecuménique, Cannes 1977. Par le Pape JEAN-PAUL II, Prix du meilleur Film Catholique, 1983.
1977 – LE CASQUE, de Robert Legrand. Film de prestige S.N.C.F. – Roland Lesaffre. Premier Prix – Biarritz 1977.
1977 – LA POUPEE de PLOUBALAY, de Daniel Martineau. (TV) avec Roland Lesaffre, Louis Lyonnel, Germaine Delbat.Sélectionné Festival Monte-Carlo 1980.
1977 – LA VIE de ROLAND LESAFFRE, SPORT et CINEMA, de Jean-Daniel Christophe – FR3.
1979 – OPERATION TRAFICS (Sainte Famille), de Christian-Jaque (TV), avec Guy Marchand, France Dougnac, Roland Lesaffre, Bernard La Jarrige, Jean Martinelli, Madeleine Barbulée.
1979 – LA VIE A BELLES DENTS ou CARNE, L’HOMME à LA CAMERA, de Christian-Jaque, avec Roland Lesaffre, Arletty, Yves Montand, Jean-Louis Barrault. (Film retraçant toute la vie artistique de Marcel Carné.)
1980 – AU BOUT DU CHEMIN, Téléfilm de Daniel Martineau, avec Roland Lesaffre, Serge Moati, Claude Jade, Tania Busselier, Robert Benoist.
1980 – MON AMIE SOCIA, Téléfilm de Daniel Martineau, roman de Joseph Joffo, avec Roland Lesaffre, Valérie Pascale, Danick Patisson.
1980 – ARCH OF TRIUMPH, de Daniel Mann (Américain) (Inachevé), avec Suzanne Pleshette, Maximilian Schell, Trévor Howard, Roland Lesaffre.
1981 – ULTIMATUM, Téléfilm de Georges Farrel, avec Marcel Bozzuffi, Pierre Massimi, Roland Lesaffre, Louis Velte, Chantal Nobel.
1981 – SALUT, J’ARRIVE, de Gérard Poteau, avec Michel Galabru, Pierre Vernier, Christiane Kruger, Roland Lesaffre.
1983 – VENISE ATTENDRA, de Daniel Martineau. (TV) avec Roland Lesaffre, Raymond Pellegrin, Tania Busselier, Daniel Colas, Daniel Russo, Fernand Guiot.
1987 – BERNADETTE, de Jean Delannoy, avec Sidney Penny, Roland Lesaffre, Jean-Marc Bory, Michèle Simonnet, Bernard Dhéran, Ariette Didier.
1987 – LE JARDIN d’ALICE, de Charles Tible (Court métrage), avec Roland Lesaffre, Maka Kotto, Henri Marteau.
1988 – ETERNELLE PRISON, de Medhi Nassradine Haddaoui (Court métrage), avec Roland Lesaffre, Charlotte Véry.
1988 – PAUVRE PETIT GARÇON, de Allan Wisniewski (Court métrage), avec Roland Lesaffre.
1988 – LE RETOUR d’ARSENE LUPIN, de Philippe Condroyer (TV), avec Roland Lesaffre, Jacques Boudet, François Dunoyer, Sophie Barjac.
1989 – LA PASSION de BERNADETTE, de Jean Delannoy, avec Sidney Penny, Emmanuelle Riva, Roland Lesaffre, Georges Wilson., Tania Busselier, Malka Ribowska.
1990 – L’EMPIRE DU MILIEU, de Georges Barrier (TV), avec Roland Lesaffre, François Bourcier, Laure Sabardin, Stéphane Bierry.
1990 – DAMES GALANTES, de Jean-Charles Tacchella, avec Richard Bohringer, Isabella Rossellini, Marianne Basler, Marie-Christine Barrault, Laura Betti, Robin Renucci et Roland Lesaffre.
1990 – EDOUARD ET SES FILLES, de Michel Lang (TV), avec Pierre Mondy, Sydne Rome, Laurence Badie, Sophie Carle, Vanessa Guedj, Nathalie Mazéas et Roland Lesaffre.
1990 – LA JAVA BLEUE, de François Rossini (TV), avec Jacqueline Danno, Roland Lesaffre, Philippe Dormoy.
1990 – NOCE, de Didier Decoin, Film européen de prestige du nucléaire, avec Karin Alf, Roland Lesaffre, Pierre Londiche.
1992 – MOUCHE, de Marcel Carné. Nouvelle de Guy de Maupassant. Film européen. Avec Virginie Ledoyen, Roland Lesaffre, Wadeck Stanczak, Patrick Mille, Luca Vellani, Gédéon Burkhard.
1994 – LA BORE DE DIAMANTS, de Nicolas Ribowski (TV) « Les Nouveaux Exploits d’Arsène Lupin » de Maurice Leblanc. Avec François Dunoyer, Roland Lesaffre, Paul Le Person, Michèle Laroque etc….


Haut de page



Décorations de Roland Lesaffre

Décorations officielles

1986 – Légion d’Honneur à titre militaire n° 377CV86.
1989 – Officier Ordre National du Mérite n° 2554C89 remise à Paris par le Président de la République François Mitterand à L’Elysée.
1983 – Officier Ordre des Arts et Lettres.
1986 – Croix de guerre avec citations, 1939/1945 + Croix de guerre des moins de 20 ans + Carte des Combattants des moins de 20 ans, n° 4443 + Diplôme Médaille du Combattant des moins de 20 ans, n° 005861.
1943/44 – Maquis de Corrèze et Limousin. Décorations et Diplôme des Anciens de l’Armée secrète. (Combat-A-S-Mur-Réseaux) Roland Lesaffre, n°539.

Barrettes :
– Libération, Méditerranée, Indochine, Algérie, engagé volontaire
– Extrême-Orient.
– Croix du Pacifique de Mac Arthur, décernée aux Fusiliers Marins de Leclerc.
– Médaille des blessés, « Les Elephants ».
– Port de la Fourragère Rouge gagnée par la Section de l’Ecole des Fusiliers Marins commandée par Monsieur l’Officier des Equipages Magadur.
1946 – Champion militaire (boxe) et champion des Jeux Interalliés en 1945 (Rome).
1945/46/47 – Champion de Boxe de la Marine.
1948/49 – Finaliste des Championnats d’Europe Militaire Athlétisme au 400 m. plat.
22.9.49 – Quitte la Marine après avoir été sélectionné en 1948 pour les Jeux Olympiques de Wembley, au relais 4 x 400 m. Détenteur du record du 200 m. et 400 m. de la Marine, en athlétisme.
22.9.49 – La Marine Nationale décerne un Certificat de Conduite exemplaire pendant le temps que Roland Lesaffre est resté sous les drapeaux. Monsieur le Ministre de la Marine, Louis Jacquinot, à titre personnel, lui décerne une lettre en remerciant le Fusilier Marin Roland Lesaffre pour son courage et sa dignité d’homme, en lui souhaitant : « La marine vous remercie, Fusilier LESAFFRE. Bonne et longue route. »
1956 – Office National Republique Française. Carte du Combattant n° 648308 – N°dossier : 110984.
1968 – Croix du Combattant de l’Europe de la Confédération Européenne des Combattants. N° 1-39.
1986 – Croix de Guerre et Valeur Militaire – Association Nationale n° 4442.
1987 – (1939/1945) Croix Internationale des Anciens Combattants Alliés ROLAND LESAFFRE – n° 87087.
1987 – Diplôme d’Honneur et Palme de Vermeil de l’Encouragement Public n° 87259.
1987 – Diplôme d’Honneur de Porte-Drapeau par la République Française.
1988 – Médaille d’Or de l’Elite Française. n° 149/88.
1988 – Croix Chevalier – Commandeur à titre militaire. Australie. Réf. n°1162.
1988 – Chevalier du Mérite International par le Gouvernement Australien. Réf. n°1161.
1988 – Diplôme d’Honneur – Mérite Or – Résistance des Volontaires 39-45. T.O.E. – A.F.N.
1989 – Médaille Association Nationale des Combattants Volontaires de la Résistance. n° 5269.
1990 – Diplôme Royal Vétérans du Roi Albert 1er de Belgique. n° 5097.
1990 – Diplôme et Médaille d’Or Nationale Association Franco-Britannique. n° 15609/4312.
15 Mai 1991 – Diplôme et Médaille. Ligue Nationale des Vétérans du Roi Léopold III de Belgique. n° 1559103.
1994 – Diplôme et Médaille du Roi Baudouin (Belgique).

Décorations et distinctions honorifiques

1948 – Médaille du Général Leclerc de Hautecloque.
1949 – Médaille du Général de Lattre de Tassigny, décernée à titre de Champion Militaire du 400 m. plat.
1967 – Commandeur de l’Académie Européenne des Arts.
1968 – Chevalier de l’Académie des Arts.
1968 – Croix du Combattant de l’Europe de la Confédération Européenne des Combattants. N° 1-39.
1968 – Commandeur du Mérite Culturel et Philanthropique de France.
1969 – Etoile et Mérite Civique pour le Prestige National et Médaille des Bénévoles.
1969 – Commandeur du Mérite Scientifique.
1974 – Médaille de la Ville de Paris.
1975 – Chancelier du Mérite Culturel et Philanthropique de France.
1975 – Chevalier Ordre des Arts et Lettres.
1975 – Membre d’Honneur de la Cinémathèque Française.
1977 – Médaille d’Or Hors Concours de l’Académie Internationale de Lutèce.
1977 – Médaille d’Or de la Ville de Nice, par Jacques Médecin.
1960/1983 – Membre de la Commission de Contrôle des Comédiens Combattants.
1982 – Médaille d’Or de la Ville de St Michel-sur-Orge (Essonne).
1983 – Coupe d’Or du Cinéma, Académie Internationale de Lutèce.
1983 – Médaille d’Argent de la Ville du Perreux-sur-Marne par Monsieur Michel Giraud, Maire des Maires.
1984 – Médaille d’Or de la Ville de Romans (Drôme), décernée par Monsieur Georges Fillioud, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre.
1950/1991 – Membre du Conseil d’Administration des Comédiens Combattants.
1985 – Médaille du Mérite du Patrimoine National Cinématographique.
1986 – Diplôme d’Honneur – Union Nationale des Combattants.
1987 – Diplôme – Association des Anciens Cols Bleus.
1985/1991 – Membre de l’Amicale de Nuengamme et de ses Kommandos. Présidente : Madame Renée Aubry.
1988 – Diplôme et Médaille de Vermeil de la Courtoisie Européenne.
1989 – Médaille d’Or de la Ville de Nevers, remise par Pierre Beregovoy.
1989 – Voyage officiel au Japon – Praemium Impériale à la Cour Impériale TOKYO avec tous les Chefs d’Etats du Monde.


Haut de page


2 Commentaires

  1. thierry
    Publié le 27 juillet 2013 à 13 h 26 min | Permalien

    Je me souviens d’un reportage de Jacqueline Beaulieu, diffusé sur la 1ère chaine qui s’intitulait : « la rançon de la gloire » dans le cadre de l’émission 52′ à la une. Ce reportage évoquait ces artistes autrefois adulés, célèbres et aujourd’hui oubliés. Parmi ces artistes figurait Roland Lesaffre dont on disait qu’il vivotait dans sa profession après avoir été l’acteur fétiche de marcel Carné. On y voyait notamment Suzanne Gabriello, France Anglade et bien d’autres. Cette émission datait de 1989 je crois. Vous en souvenez-vous ? Il est malheureusement difficile de la revoir.

  2. webmaster
    Publié le 28 juillet 2013 à 11 h 48 min | Permalien

    Merci pour votre message. Je ne connais pas ce reportage qui a l’air très intéressant avec tout ces témoignages (Suzanne Gabriello !). Peut-être peut-on le trouver à l’INA ?

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*
*

This site is protected by WP-CopyRightPro