1909 ou 1906 (la date de naissance de Marcel Carné)

 

1909 ou 1906 ?

le problème de la date de naissance de Marcel Carné ou le centenaire de Marcel Carné en 2009

En 2009, le problème de la date de naissance de Marcel Carné a failli se poser si certains avaient voulu fêter son centenaire. En effet, pendant la deuxième partie de sa carrière (grosso modo, à partir des années 50), Carné s’est rajeuni de trois ans !

Une petite coquetterie qui lui a coûté en 2006, la véritable année de son centenaire, le prestige des célébrations nationales en France comme me l’a confié aimablement la déléguée du Haut Comité des célébrations nationales à l’époque (ils avaient hésité entre l’année 1906 et l’année 1909).

« Ce centenaire n’ayant pas été signalé à cause de cette confusion en 2006, le Haut comité des célébrations nationales a proposé de le rappeler en 2009. » (Cf. la page consacrée à Marcel Carné sur le site des Célébrations Nationales).

Malheureusement depuis 2006, l’erreur perdure sur bon nombre de sites internet sans compter la presse écrite.

Voici quelques exemples loin d’être exhaustif malheureusement (à la date du 30 décembre 2008) :

Le site de la BIFI (Bibliothèque du Film, Centre de ressources documentaires sur le cinéma) :

Cette notice a été corrigé en 2012.

Le site de IMDB (la bible du cinéma mondial) :

 

Il aura fallu 5 ans (depuis ma première tentative) pour qu’IMDB accepte de corriger leur erreur. C’est chose faite depuis le 07 septembre 2010.

Thanks.

Le site du Ministère des Affaires Étrangères Français :

 

Le site Cinémotions :

 

Le site du MOMA aux États-Unis :

 

Le site Evene :

 

Le site They Shoot Pictures don’t they :

 

Le livret édité par Pathé (qui a produit le film !!) du DVD des Enfants du Paradis en 2006 :

 

Or depuis 1989 et la parution de l’ouvrage « Child of Paradise, Marcel Carné and the Golden Age of French Cinema » écrit par Edward Baron Turk, et publié par la Harvard University Press, (Cambridge, Massachusetts et Londres) il n’est plus possible d’ignorer la véritable date de naissance de Marcel Carné.
En France, il a fallu attendre 2002 pour avoir une traduction partielle de ce livre paru aux éditions L’Harmattan sous le titre : « Marcel Carné et l’âge d’or du cinéma français 1929-1945« .

En effet, Edward Baron Turk est le premier à avoir eu l’idée d’aller rechercher dans les archives de la Mairie du 17°arrondissement à Paris (où Marcel Carné est né) l’acte de naissance, preuve donc irréfutable. Ainsi les Minutes des actes de naissance du dix-septième arrondissement de Paris (Mairie situé rue des Batignolles) stipule que Marcel Carné est né le 18 Août 1906 à 17h. Ce n’était pas plus compliqué et il a fallu que ce soit un universitaire américain qui prenne la peine de vérifier cela !
Sans commentaire…

Pour les plus incrédules, nous avons mis en ligne cet acte de naissance il y a quelques mois grâce à un lointain cousin germain de Carné, Guillaume Christophe-Huart.

Pourquoi Marcel Carné a-t-il triché sur son âge ?

Dans son autobiographie d’abord appelé La Vie à Belles Dents aux éditions Jean-Pierre Ollivier en 1975, il explique que lors de la préparation du film Hôtel du Nord en 1938, le producteur Lucachevitch lui aurait fait cette remarque à propos du salaire qu’il réclamait :
« Comment, si jeune, vous voulez gagner autant d’argent ?… Je trouve ça immoral« .
Tenant au film, Carné s’inclina tout en lui disant qu’à partir de cet instant : « Je ne tourne plus un mètre de pellicule si je dis mon âge à qui que ce soit de la profession !. »
Il ajoute : « Par superstition, et non par coquetterie, j’ai tenu parole.
Cela devait d’ailleurs s’avérer par la suite un bien mauvais calcul.
C’était en effet compter sans les « historiographes » du cinéma qui, beaucoup plus tard, se mirent à fouiner dans mes débuts et, ne trouvant rien, firent le calcul suivant : il a débuté en 1929 avec Feyder, quel âge pouvait-il avoir ? 25, 26 ans, donc…
Ils oubliaient, ou feignaient d’oublier que, lorsque le réalisateur de La Kermesse Heroique me prit avec lui, je n’avais pas encore accompli mon service militaire.
« .

Ce qui est curieux, c’est que Carné décide de cacher son âge à partir de cette époque car Lucachevitch le trouvait trop jeune. Il eut été donc plus logique que Carné se vieillisse. Or il se rajeunit de trois ans ! (de 1906 à 1909). A l’époque d’Hôtel du Nord, si on le suit, il aurait donc eu 29 ans (au lieu de 32). L’explication rétrospective de Carné ne tient donc pas debout !
Dans les livres ou revues d’époque, la plupart du temps effectivement la date de naissance n’est pas donnée : en 1952 le livre de Jean Queval sur Carné aux éditions du Cerf, celui de Jacques Meillant en 1957 pour le Club du livre de cinéma, celui de Marcel Lapierre en 1947 consacré aux Portes de la Nuit.

A notre connaissance la première fois où cette date de 1909 est donnée, cela serait dans le livre que lui consacre Bernard-G Landry en 1952. Or celui-ci nous apprend dans une interview inédite (à venir pour ce site) que c’est Carné qui a rédigé la partie biographique de ce livre ! Donc Carné serait bien à l’origine de cette erreur.

 

Mais revenons un instant en arrière.
En 1947 dans le numéro spécial que lui consacre la revue Ciné-Club la date de naissance est 1903 :

 

On retrouve cette date en 1950 dans la brochure qu’écrit Jean Queval pour le British Film Institute :

 

Autrement dit, il semble que vers 1938, Carné fort logiquement s’est vieilli en rajoutant trois ans à sa date de naissance, donc 1903. Puis en 1952 (il a alors véritablement 46 ans mais se fait passer pour quelqu’un de 49 ans !!) décide de se rajeunir et de changer la date en 1909, il s’enlève donc 6 ans d’un coup ! (de 1903 à 1909).

Donc en 1986, pour la parution de son ouvrage « Les Films de Carné » aux éditions Ramsay, Michel Perez se référera à l’Encyclopédie de Roger Boussinot (paru en 1980) qui précise que Carné est né le 18 août…1909.

Et de nos jours on peut encore lire ceci sur le site de l’Encyclopédie Universalis par exemple : « La coquetterie de Marcel Carné consistait à tricher sur son âge, non pour se rajeunir, mais pour se donner quatre années de plus (il est mort en novembre 1996, à l’âge de quatre-vingt-sept ans). »

 

 

4 années de plus donc 1903 alors ? dans ce cas là comment peut-il mourir à l’âge de 87 ans en 1996 ?
Bref, tout ça est bien « bizarre, bizarre » et l’on y comprend plus rien.

Alors que l’information est facilement vérifiable aujourd’hui (d’autant plus avec Internet), il est d’autant plus étonnant que cette erreur perdure encore à la fin de l’année 2008 ! (date où nous avons rédigé cet article)

N.B – En 2010, la plupart des sites pré-cités n’ont toujours pas corrigés leur erreur…

 

Haut de page

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*
*

This site is protected by WP-CopyRightPro