Roma Aeterna (1983)


ROMA AETERNA (1983)

Fiche TechniqueLiens

On sait peut de choses de l’histoire de ce spectacle audiovisuel, l’avant-dernier que tourna Carné. La plupart des historiens ne mentionnent même pas que Carné a tourné dans les années 80 plusieurs de ces spectacles à base de diapositives. Il ne nous appartient pas de juger de la qualité de ces oeuvres qui sont pour la plupart invisibles, mais il parait opportun pour avoir une véritable vision d’ensemble de la carrière de Carné d’en parler justement et de leur donner une visibilité via cette page par exemple.

Le paragraphe que Carné consacre à Roma Aeterna dans son autobiographie La Vie à Belles Dents se trouve uniquement dans l’édition de 1989 paru aux éditions Belfond. Il sera supprimé lors de la réedition (et la dernière en date) en 1996 aux editions de l’Archipel. Voilà ce qu’il en dit (page 348 et 349) :
« Là-dessus se présente un nouveau projet (après celui sur les Antilles françaises.ndr). Sur la Rome Antique, cette fois. Le Sujet offre une telle abondance de richesses : comment lui résister ? Et nous voici photographiant et filmant les vestiges et les splendeurs d’une Rome plus vaticane qu’antique : Vinci, Raphaël, Michel-Ange, la chapelle Sixtine… Le travail autour de La Pietà est compliqué. En effet, six mois auparavant, un vandale a cassé le nez d’un des personnages de pierre et l’oeuvre, après restauration, a été placé à l’intérieur d’une cabine de verre haute sécurité. Nous avons enfin l’autorisation de filmer intra-muros exclusivement pour deux personnes : l’opérateur et un électricien pourvu de deux projecteurs. Je ne veux pas montrer la sculpture sous les angles habituels, mais choisir ceux-ci, m’approcher du visage du Christ, extraordinairement beau. Aussi dois-je demander à l’électricien de me céder la place, afin de choisir les angles appropriés. »
Et Carné arrête là ses souvenirs sur ce spectacle audioviuel. Nous n’en saurons pas plus.
Toujours est-il que Roma Aeterna a été projeté à l’époque à Rome à coté du Vatican et n’a plus été projeté depuis sauf en 2001 au Festival international de l’image projetée à Chelles (77) dans le cadre du Chelles Multiphot.

Extrait du dossier de presse que vous pouvez retrouver ici :

La multivision repose sur la synchronisation par un ordinateur de multiples projecteurs de diapositives qui juxtaposent des images (ou des parties d’images) sur un écran de cinéma…

« Roma Aeterna », dans sa forme originale, comprenait plus de 3000 diapositives synchronisées par 48 projecteurs de diapositives. Ce film spectacle, qui raconte Rome autrement, a fait l’objet d’un minutieux travail de numérisation, afin de restituer sur DVD le caractère original et la subtilité de l’œuvre de Marcel Carné.

Au fil des 54 minutes de « Roma Aeterna », Marcel Carné laisse l’histoire se dérouler d’elle-même, de la Rome des empereurs à la Rome humaniste. Il survole cette ville devenue éternelle et brosse une œuvre, historique et héroïque, faite de tragédies, de larmes, de sang et de joie. Le réalisateur, en chef d’orchestre inspiré, enchaîne en des petites séquences vives et contrastées les fresques et peintures, les sculptures, les gravures d’époque, sur les musiques divines des plus grands compositeurs classiques. Rome se dévoile alors dans sa dualité et ses interrogations, dans ses combats et ses victoires, dans ses œuvres d’art exceptionnelles mais, aussi, dans sa dimension spirituelle en charge du rayonnement chrétien.

« Roma Aeterna » a été réalisé en 1983, avec un budget important de plus de 10 millions de francs. Cette œuvre est longtemps restée dans l’oubli, en raison de nombreux problèmes qui ont entravé sa distribution. C’est la raison pour laquelle de nombreuses filmographies n’y font, malheureusement, tout simplement pas allusion.

Le DVD que propose à la vente le groupe Robert Lesne est donc un document essentiel sur une partie obscure de la carrière de Carné dans les années 80.
Nous vous en parlerons plus longuement dès que possible.

Haut de page

FICHE TECHNIQUE

Technique : multivision
Diapositives : plus de 3000
Durée : 54 minutes
Langues : Français, anglais, italien, allemand, espagnol, japonais, polonais
Compatibilité DVD : PAL, NTSC
Musiques de : Ravel, Debussy, Ohana, Allegri, Respigi, Xenakis, Gabrieli, Prokofiev, Verdi, Mozart, Haendel, Bach, Rossini, Berlioz, Monteverdi.

Haut de page

LIENS

1 – Le site consacrée au dvd sur le site Roma Aeterna.

Haut de page

Share

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*

*

This site is protected by WP-CopyRightPro