les photographies de La Fleur de l’Age (rare)


LA FLEUR DE L’AGE (1947) – les photographies rares

Les trois photos suivantes sont extraites du livre de Bernard G.Landry sur Marcel Carné paru en 1952 aux éditions Jacques Vautrin.




Toutes les photos extraites des diverses éditions des mémoires de Carné font partie de la Collection Carné-Lesaffre
Tous droits réservés.

La photo suivante est extraite de l’édition définitive des mémoires de Carné intitulée Ma Vie A Belles Dents parue aux édition de l’Archipel en 1996.


Les trois photos suivantes sont extraites de la première édition des mémoires de Carné intitulée alors La Vie A Belles Dents parue aux éditions Jean-Pierre Ollivier en 1975.


Une scène de tournage avec Anouk Aimée et Claude Romain.


Marcel Carné et Jacques Prévert sur le bateau les conduisant à Belle-Ile.


Les croix sans nom des jeunes détenus de la Maison d’education Surveillée.

Les deux photos suivantes sont extraites de la deuxième édition des mémoires de Carné intitulée alors La Vie A Belles Dents parue aux éditions Jean Vuernet en 1979.


Anouk Aimée et Claude Romain.


Anouk Aimée.

La photo suivante est extraite du livre de Robert Chazal sur Carné paru dans la collection Cinema d’Aujourdhui aux éditions Seghers en 1965.


Anouk Aimée et Paul Meurisse.

La photo suivante est extraite du livre de Jean Queval sur Carné paru en anglais au British Film Institute en 1950.


Arletty et Serge Reggiani.

Les photos suivantes, parues dans l’édition Gallimard du scénario de La Fleur de l’Age, font partie de la Collection André Heinrich (copyright Emile Savitry).

Tous droits réservés.











Voici la couverture de cette belle collection :


Mes sincères remerciements à Madame Nicole Trabaud qui m’a autorisé à reproduire sur ce site cette photo rare de son mari Pierre Trabaud sur le tournage de La Fleur de L’Age :


ainsi que cette photocopie d’une photo de Pierre Trabaud au coté de Serge Reggiani.


et celle-ci de Pierre Trabaud sur le tournage de La Fleur de L’Age en compagnie de Julien Carette, sa femme et Maurice Teynac (qui jouait le rôle de Michel Brabant).


Le réalisateur Christian Le Hemonet (IMDB) m’a fait parvenir la photographie ci-dessous en m’apportant des éclaircissements sur la photographie ci-dessus.
Sur celle-ci, on aperçoit en plus des personnes citées, la femme debout avec un fichu qui est la mère d’Anouk Aimée (Geneviève Sorya), puis le père de Christian Le Hemonet : Pierre-Louis Le Hemonet (debout au centre de la photo) et sa mère Marie-Alberte, qui est la jeune femme qu’on aperçoit assise avec des lunettes de soleil au fond. Pierre-Louis Le Hemonet avait monté une société qui louait des projos et des groupes electrogènes et c’est la raison pour laquelle il était sur ce tournage. Sa femme, Marie-Alberte a figuré dans le film durant les trois mois de tournage. Christian Le Hemonet nous apprend également que toute l’équipe (les comédiens et les techniciens soit 90 personnes) logeait au même hôtel sur le port.


La photo ci-dessus qu’il m’a fait parvenir a été prise le même jour.
On y retrouve Margo Lion ( (Marie-christine) au volant. Derrière elle, le petit garçon est donc Christian Le Hemonet (futur réalisateur de FUNNY BOY), le jeune homme face à nous de l’autre côté de la voiture avec un bandana dans les cheveux est Michel Jourdan (qui joue dans le film). Assis derrière sont : en manteau à carreaux Marie-Alberte Le Hemonet, puis Pierre-Louis Le Hemonet et à côté de lui, Julien Carette est au fond de la voiture, avec une casquette. Debout derrière l’automobile avec un fichu (sur fond de volet blanc) c’est la mère d’Anouk Aimée tandis que la dame au fond à gauche est la femme de Julien Carette.

Tous mes remerciements pour ce souvenir à Christian Le Hemonet.


Christian Le Hemonet m’a également fait parvenir cette photo que Julien Carette a dédicacé à son père lors de ce tournage à Belle-Ile.


Haut de page


Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*

*

This site is protected by WP-CopyRightPro