la fiche technique et l’histoire du film

 

LA BIBLE (1977)

Fiche TechniqueCarné parle de La Bible avec Marcel Julian (INA/Dailymotion)

– MIS A JOUR LE 15 OCTOBRE 2010 –

LCJ Editions a sorti le 11 octobre en DVD ce documentaire introuvable de Marcel Carné dans une version apparemment restaurée. L’interêt du DVD réside également dans son bonus : le très rare premier court-métrage de Marcel Carné , Nogent Eldorado du Dimanche (1929) édité pour la première fois en DVD. Disponible pour 14,90 euros sur le site de LCJ Editions ici.

Après la sortie de La Merveilleuse Visite, Carné et Jean Gabin eurent l’idée de refaire un film ensemble. Carné et Didier Decoin écrivirent alors un scénario qui s’appellait La Puissance et L’Argent et qui « relatait la lutte implacable entre un grand industriel et le directeur d’un quotidien menant une campagne contre lui« . Le film ne se fit évidemment pas pour diverses raisons dont l’absence de soutien de la part de la Commission de l’avance sur recettes et de la part de l’ancienne scripte Françoise Giroud passée secretaire d’Etat à la Culture ne fut pas des moindres.

Quelque temps après Carné visita la basilique de Monreale, près de Palerme en Sicile et fut sous le choc de ces milliers de mosaïques qui racontaient La Bible.
Le producteur André Tranché le poussa à réaliser un documentaire sur cette basilique ce que fit Carné aidé par le fidèle Didier Decoin. C’est durant le tournage du film qu’il appris la mort de Jean Gabin ce qui lui fit écrire les lignes suivantes dans son autobiographie (Ma Vie à Belles Dents-ed.l’Archipel) :
« A l’annonce de pareilles nouvelles, on prend conscience que vieillir ce n’est pas seulement sentir ses forces décliner. C’est s’apercevoir, non sans effroi, que les disparitions successives des êtres qu’on a aimés, voire simplement estimés, en vous rappellant brusquement votre âge, vous font comprendre que vous êtes de plus en plus seul, dans un monde qui vous devient peu à peu étranger« .

La Bible a été coproduit par Antenne 2, la 2° chaine française de l’époque qui n’en comptait que 3, qui devait le diffuser pour Pâques 1977. Mais pour diverses raisons Antenne 2 ne devait le diffuser qu’à une heure de faible écoute en le divisant en deux et plus de 2 ans après la date initiale. Le film passa donc inaperçu et jusqu’à ce jour est introuvable.

Carné s’opposa au producteur André Tranché qui voulait intituler le film La Bible car il craignait que l’on pense qu’il s’agit d’un film religieux. Il aurait préféré Chant d’Amour mais bien sur c’était déjà le titre d’un film de Jean Genet.

Dans son autobiographie déjà cité Carné a ses mots pour clore ce chapitre : « La Bible demeura et l’on n’eut pas lieu de s’en réjouir… »

Haut de page

FICHE TECHNIQUE

Documentaire sur les mosaïques de la basilique de Monreale (Sicile). D’après la Sainte Bible de Don Raffaello Lavagna.
Adaptation et textes : Marcel Carné et Didier Decoin.
Images : Jean Collomb (couleurs).
Musique : Jean-Marie Benjamin.
Montage : Maurice Laumain (et Henri Rust, non crédité).
Directeur de production : Vidal, assisté de Roland Lesaffre.
Production : Antenne 2, André Tranché (ARC Films).
Tournage : Sicile, Israël.
Sortie : Cannes 1977, hors compétition. Puis télévision, sous le titre La Bible de Monreale.
Durée : 90 minutes.
Distinction : Prix Œcuménique, Festival de Cannes 1977, Prix de l’Office catholique du Vatican (Rome, 1977).

Haut de page

MARCEL CARNE PARLE DE LA BIBLE AVEC MARCEL JULIAN (INA/Dailymotion)

Haut de page

Share

One Trackback

  1. […] la fiche technique et l’histoire du film […]

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*

*

This site is protected by WP-CopyRightPro