La Bande Originale du film Trois Chambres à Manhattan (Martial Solal et Mal Waldron)

 

La Bande Originale du film Trois Chambres à Manhattan (Martial Solal et Mal Waldron)

A notre connaissance, la bande originale de ce film a été édité uniquement en 45t en 1965.

Depuis ces cinq morceaux sont restés inédits au grand dam des amateurs de Jazz qui connaissent la qualité de compositeur pour le cinéma de Martial Solal et Mal Waldron.

1 – Martial Solal tout d’abord.

Né en 1927 ce pianiste de jazz renommé a démarré dans le Saint-Germain-des-près des années 50 au Blue Note notamment. En parallèle de sa carrière de jazzman il va pendant quelques années composer pour le cinéma.

Ainsi en 1959 il compose la musique de film de Jean-Pierre Melville qui s’appelle Deux hommes dans Manhattan (ça ne s’invente pas ! NDLR). L’année suivante c’est bien sur la musique inoubliable d’About de souffle de Jean-Luc Godard. Deux ans avant de composer pour Marcel Carné, il a été l’un des rares français à jouer en tête d’affiche au mythique festival de Newport en 1963. Et en 1964 il compose la musique du film Échappement libre de Jean Becker.

Il était revenu au cinéma il y a une douzaine d’année avec la musique des Acteurs de Bertrand Blier (2000).

2 – Mal Waldron ensuite.

Né en 1923, il a été l’un des grands pianistes de jazz des années 50/60 ayant joué avec Billie Holiday et Charles Mingus par exemple.

Au cinéma, on lui doit surtout la musique en 1964 de The Cool World de Shirley Clarke et Sweet Love, Bitter de Herbert Danska en 1967.

3 – Virginia Vee était américaine, née en 1923.

De son vrai nom Virginia Peters, elle faisait partie du trio Les Peters Sisters qui ont beaucoup joués en France dans les années 50.

Pour une biographie plus complète des Peters Sisters, lisez cette page sur le blog Movie-Musical-World avec de nombreuses pochettes de disques.

Virginia Vee est décédée en 2010.

 

4 – Charles Bellonzi dit « Lolo » était le batteur avec le Martial Solal trio sur ce 45t d’après sa page biographique ici.

5 – La database impressionnante de David Meeker « Jazz on the Screen » (disponible sur le site de la Library of Congress) ajoute la précision suivante :

le pianiste qui apparaît à l’écran est Art Simmons. (source)

 

 

Vous pouvez écouter les 5 morceaux de ce 45t dans leur continuité grâce à notre play-list YouTube.

Mais si vous désirez écoutez un morceau particulier, cliquez sur l’un des liens ci-dessous.

1 – TROIS CHAMBRES A MANHATTAN (générique)

– Dark Mood (Martial Solal) + Quiet Temple (Mal Waldron)

2 – RUPTURE (Martial Solal)

3 – DARK MOOD (Martial Solal)

4 – DREAMING OF YOU (Mal Waldron) Chanté par Virginia Vee

5 – DANS LA RUE (Martial Solal)

 

 

CREDITS

1 – TROIS CHAMBRES A MANHATTAN (générique)

– Dark Mood (Martial Solal)

– Quiet Temple (Mal Waldron)

2 – RUPTURE (Martial Solal)

3 – DARK MOOD (Martial Solal)

4 – DREAMING OF YOU (Mal Waldron)

5 – DANS LA RUE (Martial Solal)

Orchestration sous la direction de Martial Solal sauf Dreaming of you, Christian Chevalier.

Production Ducretet Thomson / Pathé Marconi

– Tous droits réservés –

LIENS

1 – La Filmographie de Martial Solal sur le site des Gens du Cinéma.

2 – Une Discographie sélective illustrée sur le site de l’association GBjazz

3 – Un entretien de Martial Solal sur le site Citizen Jazz.

4 – Une page sur Mal Waldron sur le site Esprits Nomades.

5 – Une discography de Mal Waldron sur le site JazzDisco.org.

6 – La Discographie illustrée de Virginia Vee sur le site Encyclopédisque.

 

Haut de page

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*
*

This site is protected by WP-CopyRightPro