la version restaurée Studio Canal (2010)


Le Pays d’où je viens
(la version restaurée Studio Canal 2010)

Nous en avions parlé lors de la première diffusion ici le 28 avril 2010 sur CinéCinéma Classic, Studio Canal a restauré magnifiquement l’un des films de Marcel Carné les plus rares (et les plus surprenants).

Mais plutôt que de le sortir en DVD, ils ont pris la décision de le diffuser en catimini sur leur chaine spécialisée dans le cinéma de patrimoine, CinéCinéma Classic (ainsi le film a-t-il été diffusé en trois séries de plusieurs diffusions en 2010).

Choix stratégique étonnant qui préfigure peut-être une sortie en DVD en 2011 ? Nous vous tiendrons bien évidement au courant le cas échéant.

Notons que le film avait été disponible sur la plateforme VOD de… MK2.



Toujours est-il que nous voulions vous proposer ces quelques captures pour témoigner du travail remarquable effectué par Studio Canal par rapport à l’édtion VHS éditée par Virgin Video en 1990.

Jugez-en par cette comparaison :


Une image de la VHS Virgin Video (1990)

Celle de la copie restaurée par Studio Canal (2010)

Alors bien sur ce film peut être considéré comme mineur dans la carrière de Marcel Carné, la faute surtout à un Gilbert Bécaud qui est loin d’égaler un autre chanteur de music-hall comme Yves Montand qui a mieux réussi dans un autre film de Carné : Les Portes de la nuit.

Mais c’était une autre époque,  le scénario était de Prévert quand celui du Pays d’où je viens est de Jacques Emmanuel et les dialogues de Marcel Achard

Le plus raté est incontestablement la partie comédie musicale du film où Gilbert Bécaud chante quatre morceaux. On est bien loin des standards comme « Et Maintenant », « C’était mon copain » ou « Marie marie ».


Mais le film a son charme, désuet principalement.

Le film sort en 1956 et reflète ses années cinquante dans ce qu’elles ont de plus conventionnel, familial et bien pensant qui aurait pu ressembler à un mélo de Douglas Sirk. Mais au lieu de ça, nous avons un film pour tout public comme on dit…

Charme enfantin ensuite car le film est clairement un conte de Noël et doit se voir sous cet angle. Une histoire d’amour et de double, de doppelgänger, qui aurait demandé à être un peu plus travaillé car on perçoit des possibilités scénaristiquement parlant qui sont loin d’être exploitées.

Le Pays d’où je viens est aussi l’un des trois films en couleur de Marcel Carné (avec Les Assassins de l’ordre et La Merveilleuse visite) et de ce point de vue le plus réussi.

Les couleurs ont cette flamboyance du Technicolor comme vous pouvez le constater sur les captures suivantes.

Souhaitons pour les amateurs (une pensée pour les fans japonais de Gilbert Bécaud notamment) que Studio Canal sorte un jour cette belle copie en DVD.

A suivre…



Gilbert Bécaud (Eric Perceval)

Gilbert Bécaud (Julien Barrère)


Claude Brasseur (Roland) et Françoise Arnoul (Marinette)







Madeleine Lebeau (la pharmacienne)








La page consacrée au sur le site d’Allo Ciné. Une chronique du film sur le blog de Michel Valois : Les petits pavés.


Haut de page

8 Commentaires

  1. SOTTY - Fernand
    Publié le 4 septembre 2012 à 18 h 05 min | Permalien

    Bonjour, Voudriez-vous me faire savoir si le
    D.V.D; Le pays d’où je viens, à été commerçialisé? Dans le cas positif,je serais
    heureux de me le procurer. Merçi de me répondre .

  2. philippe m.
    Publié le 20 septembre 2012 à 11 h 30 min | Permalien

    je vous ai répondu par mail. l’avez-vous reçu ?

  3. SOTTY - Fernand
    Publié le 20 septembre 2012 à 14 h 35 min | Permalien

    Bonjour,M°Philippe MORISSON.
    Je vous confirme avoir reçu votre E.Mail
    – Pardon du retard pris !- J’espère avoir
    obéi à vos instructions concernant l’envoi!
    J’attend avec impatience votre travail !

    Encore merçi , Amitiés . SOTTY

  4. SOTTY - Fernand
    Publié le 21 septembre 2012 à 18 h 22 min | Permalien

    Bonjour,M° Philippe MORISSON.

    Je viens de recevoir votre travail ce jour.
    Les mots me manque pour vous décrire ma joie!
    Pensez donc,je le découvre aujourd’hui en couleur !Et avec 50 ans au moins de plus! Le
    hasard m’aura orienté dans le sens où je m’y
    attendais le moins. J’aurais tellement de choses à transmettre-tout un chapître-
    Encore Merçi de votre travail(simplement
    enchanteur).Aujourd’hui en retraite,j’aurais
    davantage le temps d’élargir mes connaissances en Cinéphilie ( chose acquise
    depuis un bon demi-siècle de ma part!.

    Toute ma reconnaissance infinie. Amitié

    SOTTY Fernand.

  5. philippe m.
    Publié le 22 septembre 2012 à 17 h 31 min | Permalien

    Très heureux d’avoir pu vous faire redécouvrir ce film rare. Espérons que Studio Canal le sorte en DVD un jour car vous n’êtes pas le premier à me le demander. bien à vous.

  6. LEDOYEN rm
    Publié le 6 décembre 2012 à 13 h 27 min | Permalien

    Monsieur Morisson,
    J’aimerais savoir comment me procurer ce DVD
    pour une personne qui rêve depuis longtemps de revoir cefilm.
    Merci encore pour ce que vous faites

  7. LEDOYEN rm
    Publié le 12 décembre 2012 à 1 h 24 min | Permalien

    Monsieur Morisson,
    J’ai posté ce jour un envoi avec enveloppe à mon nom + DVD vierge + frais.
    Merci encore une fois,
    Bien à vous
    RML

  8. Hakuna
    Publié le 18 février 2017 à 2 h 07 min | Permalien

    Bonjour à tous,
    J’aimerais pouvoir offrir ce film à ma mère, qui l’a vu dans sa jeunesse. Elle l’a vu en version sous-titrée, un des 1ers films qui aient bénéficié de cette technique quand il est sorti à la télévision (et comme elle n’entend pas, ce détail est important).
    Y aurait-il une version DVD de ce film ? Même sans sous-titrage ? Si oui, où pourrais-je me le procurer ?
    Je vous remercie d’avance pour votre aide. Vous pouvez me répondre par mail directement.
    Je vous souhaite une merveilleuse journée.

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais diffusé. Les champs obligatoires sont identifiés par *

*
*
*

This site is protected by WP-CopyRightPro